Pourquoi un enfant est-il difficile ?

« Le Trouble de l’opposition avec provocation est conçu de comportements négatifs ou hostiles où l’enfant conteste et refuse d’obéir. Il se montre alors susceptible fâché ou en colère. Ces comportements se manifestent de façon répétées, sur une longue période de temps. »  On se doit de distinguer le Trouble de l’opposition avec provocation du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, il faut en effet s’assurer que ces comportements ne submergent pas seulement quand l’enfant doit faire un important effort de concentration ou rester calme.

Enfant qui s’oppose …

Cela peut signifier bien des choses, mais avant de continuer, il est important d’être conscient que l’opposition est un comportement à la fois :

  • Nécessaire
  • Inévitable
  • Incompréhensible
  • Bouleversant
  • Difficile à vivre
  • Pathologique

Où l’opposition des enfants trouve-t-elle son origine ?

Il peut y avoir de nombreux facteurs, cependant, dans une grande partie des cas, on constate la présence des éléments suivants :

  • Inconsistance éducative (abandon d’autorité de part les efforts répétés sans succès ou excès d’autorité
  • Enfants impulsifs (bombe émotionnelle)
  • Facteurs familiaux : un parent en état de dépression, maladies, troubles de l’humeur ou des conduites
  • Alcoolisme, conflits conjugaux, stress parental, …

La fréquence, l’intensité et le retentissement en comparaison avec les autres enfants du même âge dans un environnement comparable permet de diagnostiquer le trouble de l’opposition avec provocation.

Comment réagir face à un enfant difficile ?

Il est important en tant que parents de ne pas culpabiliser, il n’est pas inné de deviner ce qui se passe chez son enfant. De plus, ce que l’on a nous même vécu durant notre enfance n’est pas la trajectoire de l’enfant. Nous devons éviter d’interpréter trop vite tout acte ou comportement, quitte à culpabiliser. Il s’agit d’un autre enfant, avec un autre environnement dans une autre époque. Il a des besoins différents des nôtres au même âge.

Quelles sont les questions à se poser pour comprendre le comportement de votre enfant ?

Est-ce qu’il s’agit chez l’enfant difficile de manifestations isolées ? Si oui, sont –elles intenses ?

Est-ce des signes qui s’installent ou durent ?

Des conduites diversifiées qui s’accumulent ou se succèdent avec un retentissement sur la vie sociale, familiale ou scolaire ?

En répondant aux questions ci-dessus, vous pourrez aisément savoir si l’intervention d’un psychologue est nécessaire ou non: Cette dernière est généralement indispensable lorsque l’intensité et la fréquence des crises sont importantes.

Lors de la rencontre avec le psychologue, une analyse détaillée des comportements de l’enfant dans différents contextes de vie sera effectuée.

  • Est- ce que l’enfant est capable de faire ce qu’on lui demande ?
  • Les consignes sont elles assez claires ?
  • Quel type de communication est employé lors d’une demande ?
  • L’enfant évoque t- il une intolérance à la frustration ?

Une étude des répercussions sera envisagée afin d’évaluer l’ampleur et l’évolution:

  • Quel effet (- ou+) dans la vie scolaire de l’enfant ?
  • Quel effet dans la vie sociale de l’enfant ?

 Et dans la vie familiale ?

L’enfant peut également avoir cette tendance à devenir opposant dans le but de protéger sa famille de conflits sous-jacents :

  • Faire réagir un parent en état dépressif
  • Empêcher les parents de se disputer, crainte de la séparation (devient l’élément perturbateur, celui de la querelle)
  • L’enfant réagit en fonction de ses capacités physiques, intellectuelles, sociales et selon la réaction de leur entourage ! Il teste très vite les limites et repère très vite nos émotions et comment avoir le contrôle sur celles-ci.

Enfin, l’opposition n’est pas toujours comportementale. Il s’agit parfois de l’expression d’un malaise bien plus profond chez l’enfant et pas d’un vrai trouble oppositionnel ! L’opposition chez l’enfant n’est pas une situation irréversible, un travail répondant à ses besoins est nécessaire.

Pour aller plus loin :

Article très intéressant sur les enfants difficiles (« ça n’existe pas! »)  : Psychologie.com

Autre article concernant le trouble d’opposition : Naitreetgrandir.com

Plus d’information sur les thérapies pour enfants : Ici

Prendre rendez vous :

Vous avez besoin d’aide pour enfant ? N’hésitez pas à me contacter au 0495 13 52 32 ou 071 58 81 21 (secrétariat)

Vous pouvez également prendre rendez-vous en ligne ci-dessous, je vous recontacterai pour vous confirmer la date et l’heure.

Prendre rendez-vous en ligne